Claude Raynal Sénateur

Actu Métropole

Accueil des réfugiés : Communiqué du groupe Socialiste Toulouse Métropole

Lors du Conseil Métropolitain de ce jour, le groupe socialiste Toulouse Métropole a pris l’initiative de déposer un vœu en faveur d’un accueil des réfugiés empreint d’humanité. Par ce vœu, les socialistes souhaitaient que les élus de Toulouse Métropole, au-delà des difficultés inhérentes à cette situation, affirment sans réserve leur volonté de contribuer à la mise en place d’une politique d’accueil digne des demandeurs d’asile sur notre territoire.

Pour Claude Raynal : « Il n’y a pas de conditions à poser, il faut accueillir et le dire nettement. » Interpellant Jean-Luc Moudenc, Président de Toulouse Métropole, il a insisté sur le fait que « tout ce qui revient à opposer les misères revient à opposer pour empêcher. Le moment n’est pas aux préalables. Le sujet s’impose à nous et appelle des réponses fortes et immédiates. Par ailleurs, lorsque vous demandez à l’Etat d’augmenter les aides aux communes accueillantes, vos propres amis politiques au Parlement nous demandent parallèlement de baisser le budget réservé au droit d’asile qui est pourtant un effort qui honore la France. Enfin, je suis assez triste de l’image que présente notre métropole par votre voix. »
 

Confirmant les craintes des élus socialistes, Jean-Luc Moudenc, Président de Toulouse Métropole, est resté intransigeant quant à sa volonté de soumettre à de très nombreuses conditions préalables l’accueil des réfugiés sur notre territoire. Par la voix de Sacha Briand, au nom des « Républicains », Jean-Luc Moudenc a souhaité apporter des modifications dénaturant notre vœu en proposant d’ajouter plus de dix conditions préalables qui sont pour nous inacceptables. D’autre part, le Président de la Métropole n’a pas souhaité mettre aux voix le vœu du groupe socialiste. Face à cette tentative de passage en force et ce déni de démocratie les élus socialistes ont fait le choix de quitter la séance. Pour Claude Raynal « Cette méthode est une rupture avec l’usage ancien et apaisé de cette assemblée et vise à ce qu’il n’y ait plus de vœu déposé par l’opposition. Nous n’accepterons pas une situation dans laquelle notre démocratie ne peut plus fonctionner. » Vous trouverez le vœu du groupe Socialiste en cliquant ICI.