Claude Raynal Sénateur

Actu Métropole

Conseil Syndical SMTC : réaction de Claude Raynal‏

Ce vendredi 18 décembre 2015, à l’occasion d’un Comité Syndical SMTC-Tisseo extraordinaire, Jean-Michel Lattes et Jean-Luc Moudenc ont dévoilé le tracé de référence de la future ligne Toulouse Aerospace Express.

Annoncée à grand renfort de communication et convoquée dans cet unique but, cette réunion aurait dû être l’occasion d’éclaircir de nombreuses incertitudes liées à la réalisation de cette 3ème ligne. Il n’en fut rien.

La nécessité d’accroître l’offre de transports en commun dans notre agglomération est indiscutable. Un maillage fin des territoires de la Métropole et de la grande agglomération est absolument nécessaire. Cette ligne peut sans conteste en devenir un maillon significatif.

Cependant, ce projet ne peut être avant tout guidé par un simple enjeu de communication à visée électoraliste. Au regard de l’importance de la question des transports pour le rayonnement, l’attractivité et la qualité de vie au sein de nos territoires, il doit être abordé avec méthode et rigueur.

A ce jour de nombreuses interrogations subsistent. Le projet Toulouse Aerospace Express se fera-t-il au détriment du prolongement de la ligne B qui est prêt à démarrer. Nous notons d'ailleurs que le coût de l'option de desserte de Labège est du même ordre que celui du prolongement de la ligne B. Entraînera-t-il l’abandon de projets de transports en commun de surface et, si oui, lesquels ? Diminuera-t-on aujourd'hui l'offre de service pour permettre demain le financement de la 3ème ligne ?

Enfin, les nombreuses incertitudes qui demeurent quant au montage financier permettant la réalisation de ce projet, certes en soit pertinent mais extrêmement coûteux, nous amènent à réaffirmer avec force notre volonté de ne pas attendre 10 à 15 ans pour mieux répondre aux attentes des toulousains ainsi que notre attachement à une gestion publique de l’offre de transports seule à même de garantir équilibre et justice dans l’accès de tous à ce service.