Claude Raynal Sénateur

Actu sénateurs socialistes

Le groupe socialise regrette le refus de la droite sénatoriale de soutenir la Charte des langues régionales

La droite sénatoriale a esquivé le débat sur la charte des langues régionales en imposant au Sénat une motion de procédure qui a mis fin à son examen. En refusant la ratification proposée par le Gouvernement, conformément à l'engagement de François Hollande de 2012, la droite est tombée dans un rejet politicien incompréhensible. Pour mieux cacher qu'ils se défaussent sur ce débat, les sénateurs LR ont proposé un texte de loi similaire plutôt que de ratifier la Charte européenne.

Cette ratification aurait été une reconnaissance pour les cultures et les langues régionales sans remettre en cause l'unicité du français ni l’indivisibilité de la République. Un respect du vivre ensemble que plus de 25 pays européens ont déjà signé.

Alors que le Sénat, Chambre des territoires, se serait honoré de ratifier une Charte en attente depuis 16 ans, "la droite n'a pas été à la hauteur du débat ", a regretté la chef de file du groupe socialiste Frédérique Espagnac.