Claude Raynal Sénateur

Actu Métropole

Toulouse Métropole Habitat s'invite dans le débat

Lors du conseil de la métropole qui s'est tenu ce jeudi à Colomiers, Claude Raynal, président du groupe PS a demandé des éclaircissements sur le sort du conseil d'administration de Toulouse Métropole Habitat dont l'élection a été invalidée à deux reprises par le tribunal administratif de Toulouse et par la cour d'appel administrative de Bordeaux. Contacté hier par téléphone, il explique « ne pas comprendre que le président de Toulouse Métropole n'oblige pas le président de Toulouse Métropole Habitat à appliquer la loi ». En clair, Claude Raynal demande à Jean-Luc Moudenc de se plier aux deux jugements exécutoires du 19 mars 2015 et du 12 décembre 2017 en obtenant de Franck Biasotto d'organiser les élections anticipées du conseil d'administration qui auraient dû avoir lieu dès 2015, sans attendre la fin des mandats des administrateurs de l'office HLM en novembre 2018. Pour Claude Raynal, le refus de Toulouse Métropole Habitat de se plier aux décisions des juges place l'office HLM dans une situation délicate « parce qu'à chaque fois qu'on demandera l'application du droit à un locataire il pourra nous dire de balayer devant notre porte ». Le cabinet de Jean-Luc Moudenc explique que le président de la Métropole ne réagira pas à la mise en garde de l'ancien maire de Tournefeuille parce «qu'il a toute confiance en Franck Biasotto et que la Métropole a porté l'affaire devant le Conseil d'État.»